Mardi 27 novembre – Koh Chang

La bougeote nous reprend enfin et nous voici donc à repartir explorer la côte Est de l ile, beaucoup plus sauvage que la côte Ouest où nous résidons comme la majorité des touristes. Pour s y rendre, voiture privée obligatoire car qui dit moins de foule dit moins d intérêt pour les taxis qui abondent en revanche de notre côté. Le chauffeur est le mari de celle qui nous semble être la responsable du restaurant le soir, les 2 aussi souriants et avenants l un que l autre.

Premier stop au nord de l ile, près de l embarcadère des ferrys, un temple chinois très coloré au dragon ceinturant le lieu.
Puis une cascade située comme celle de la semaine dernière dans le parc national. Un chemin d accès dans la jungle, quelques passages à gué et la cascade, un peu moins sympa que la précédente mais beaucoup moins fréquentée.
Nous prenons pour le déjeuner la direction du bout du bout de l ile, Salak Phet, un petit village de pêcheurs. Au lieu de nous installer dans le restaurant accueillant tous les touristes descendant de leur minibus, nous nous engageons sur un petit chemin conduisant à un ponton où un vieux loup de mer a été le premier étranger à s installer sur l ile. Un peu d attente pour un repas bien frais dans un cadre très charmant entre les voiliers et les orchidées, nez et cheveux sous l emprise des embruns.
Nous visitons un second temple chinois à l intérieur plus richement décoré que le précédent, et retrouvons avec plaisir les gigantesques fresques qui en tapissent les murs.
Dernier arrêt à Salak Khok, niché dans la mangrove, pour une petite balade digestive.

Retour à l hôtel avec une Minibolide qui s écroule de chaleur et de fatigue. Il n y a plus qu à aller faire trempette à son réveil !