Samedi 25 et dimanche 26 novembre – De Moulay Bousselham à Asilah

Vous l’aurez compris, nous n’avons donc pas trainé à déguerpir de notre super villa privée hantée ce samedi matin ! 1h30 de toute seulement et nous voilà à Aqilah, encore un peu plus au nord sur la côte. Nous trouvons rapidement de quoi nous loger, pile poil ce qu’il nous fallait : une résidence avec des appartements à louer à la nuit, et largement moins cher qu’un hôtel ! Nous avons donc un très grand salon avec bel espace cuisine, grande salle de bains, balcon, et chambre avec 4 lits simples. Voilà qui nous facilite les choses pour 3 nuits, un bon squat pour Minibolide qui a de la place pour parcourir ses 18,3km quotidiens en touchant à tout, et de quoi se faire à manger sans galérer au restaurant avec elle parce qu’elle a envie de gambader. Nous visitons, après un bon tajine de poisson (pour cuisiner il faut d’abord faire les courses alors ce sera pour le soir), la très jolie medina d’Asilah, toute rénovée avec des gens aisés venus y habiter. Pas trop de boutiques à touristes, de belles fresques aux murs, des tons bleus, une ambiance détendue. La digue du port est accessible aux piétons, nous rejoignons les autres personnes en fin d’après-midi pour se balader et admirer le coucher de soleil sur la mer. Les pêcheurs ramènent leurs prises fraiches : thon, soles, araignées… Le soir, c’est Panpan aux fourneaux avec les bons produits achetés au marché de fruits et légumes : tambouille façon couscous (ou couscous façon tambouille ?!). Encore une nuit où Minibolide a coordonné son réveil d’enfant affamée (toujours pas mangé grand chose hier soir) avec celui de l’appel à la prière. Non mais franchement, c’est quand même un truc de fou de se réveiller à cette heure toutes les nuits, y compris pour ceux qui n’ont pas envie de prier… Bref, la Miss se rendort jusqu’à 8h, et c’était loin d’être de trop. Nous baladons dans la medina, le long des remparts à l’extérieur où nous découvrons un petit marché de produits frais et plats à tajine, hesitons à déjeuner d’un bon tajine…mais non, la facilité l’emporte sur nos derniers repas marocains, ce dimanche midi c’est restes de tambouille à la maison ! Minibolide qui n’a pas dormi ce matin plonge rapidement dans les bras de Morphée, ce qui nous permet, pour la première fois du voyage, de nous aussi nous reposer 1h20. Youpi 🙂 Nous reprenons le bateau après demain à 23h à Tanger Med, 90km d’ici. Voilà de quoi profiter de ces derniers moments sur le sol marocain !