Lundi 16 au jeudi 19 fevrier – Antigua et Quetzaltenango

Antigua

Xela

Lundi – On a eu de la chance, il n a pas plu ce lundi matin pour notre depart de Livingston a 5h30… 30mn de lancha sous des trombes d eau, ca aurait ete moins fun ! Belle lumiere sur l horizon rougeoyant, pas de lamantins dommage. Arrivee a Puerto Barrios, ville portuaire frontaliere, bus direct enchaine pour Ciudad Guatemala, la capitale. C est parti pour 6h30 de route !
Pas de touriste a bord c est plutot plaisant, paysage qui evolue rapidement de plaines vertes et paturees a une zone beaucoup plus aride. Des cactus bordent la route, on se croirait au Mexique. On change de bus 30mn avant l arrivee car le notre, certes pas cher car de categorie inferieure, a eu des fuites de climatisation tout du long !!! Des cascades de liquide colore degoulinantes du plafond sur beaucoup de sieges, les gens changeant de places croyant se mettre au sec, juste avant que la nouvelle clim au dessus de leur tete se mette elle aussi a leur jouer des tours. On a eu de la chance, on a fait partie des rescapes ! Tout le monde a garde le sourire et l a pris a la rigolade, ambiance bon enfant a bord. Du coup le nouveau bus est luxe avec supers sieges et ecrans individuels.
La banlieue de la capitale est un grand bidonville sec un peu ameliore par rapport a ceux de l Inde et du Nepal. On se contente de descendre du bus et d enchainer avec un autre qui nous emmene en 1h a Antigua, la ville tres jolie mais surtout tres touristisque ou tout le monde se rend pour rester proche de l aeroport avant les departs. Cette fois-ci, que des touristes dans le minivan… moins depaysant.
Antigua est une jolie petite ville coloree en entierement pavee avec un beau parc central. Mais difficile d y trouver un logement pas cher… Ici c est hotels, spas, restos, patisseries, cafes, boulangeries, bijouteries, galeries d artisanat… bref tout ce qu il faut pour le bonheur des touristes. On atterrit dans une auberge de jeunesse en dortoir a l ambiance gros squat de jeunes ados qui sont la pour apprendre l espagnol, avec terrasse bar et jaccuzzi. On veut nous accrocher un bracelet rouge au poignet si jamais on va en boite de nuit et que l on veut rentrer apres 22h… euh… non merci !! On degote le petit mercado local pour acheter nos fruits et legumes, pas de touriste a l interieur de ce grand bazar organise par secteur (vetements, nourriture, epices…). Et puis pas mal de petits Comedores, ces restos locaux pour manger pas cher tenus chacun par une famille differente.
On se renseigne aupres de differentes agences de voyage pour organiser l ascension d un volcan mais tout est tres cher, meme plus cher qu en France ! On nous propose 80$… euh… non merci toujours !
On retourne se poser a l auberge dans les gros coussins du squat, pleins de jeunes filles et de jeunes hommes autour. Lumiere tamisee, jaccuzzi a l etage, bars et boites de nuit partout autour, tout est fait pour faciliter les rencontres. Attention messieurs dames les parents ou vous envoyez vos enfants en pensant qu ils vont bien apprendre a parler l espagnol 🙂

Mardi – La nuit a ete courte car nos colocs de dortoirs, 3 ados princesses filles a papa, ont fait leurs sacs a 22h et ce pendant plus d une heure, lumiere grande allumee et discutant gaiement malgre notre demande d eteindre la lumiere vers 22h30 (ben oui dure journee on est des vieux et on veut dormir, ca pose un probleme ?? 🙂 ). Les frontales ca existe ! Petit dejeuner pour se remettre de bonne humeur dans notre petit comedor, des oeufs brouilles, une piece de viande, des haricots, des tortillas et the/cafe. Miam ! Dehors, le volcan El Fuego, entre en eruption il y a quelques semaines a peine, se remet a fumer.
Balade dans Antigua pour voir les ruines qui sont repandues dans toute la ville. Nombreuses eglises joliment decorees. Une seule visite effectuee car gratuite, et de loin celle qu j aurais preferee de toutes facons : le musee du chocolat. Une odeur en rentrant, qui impregne les narines et nous dit miam miam miam miam miam… pleins de produits a acheter et a deguster. Cremes de soin, pates a tartiner, tablettes, liqueur, savons, feves caramelisees, the… une vraie torture. En plus il y a une cuisine dans la boutique ou un groupe est en train de transformer les feves en chocolats a deguster. Une torture une torture une torture. La partie musee est tres bien concue et pleine d infos interessantes. Par exemple, les francais mangent 6.3kg de chocolat par an et par personne, les anglais plus de 8kg. Et nous on en mange quand ???? Et bien le soir meme car on se paye une vraie bonne tablette de chocolat noir 70% a la fleur de sel. Une tuerie et un vrai bonheur avant de faire dodo.
Un petit tour dans une bijouterie ¨juste pour voir¨ car la jade est repandue dans le coin. La vendeuse me fait essayer un superbe collier de corail et de jade noire… arff. (270$, ce qui n est finalement pas tres cher par rapport a la France).
L aprem se termine tranquilement au parc central sur un banc pour observer la vie locale. Un guide vient discuter avec nous et nous apprend pas mal de choses sur le coin. C est mercredi saint aujourd hui et ici tout le monde se jette de la farine coloree au visage et sur les vetements. Chouette ambiance.
Retour dans notre nouvel hotel degote ce matin en se baladant, moins cher et avec pleins d avantages (cuisine a dispo, cafe a volonte pour panpan…). On rencontre un groupe de rastas hippies en vadrouille depuis 5 ans. Ils bossent 2 a 3 mois par an au Danemark (cueillette des fleurs), USA (cuisine) ou Canada pour se faire 5000 a 10 000 $ et puis voyagent le reste du temps. Du coup on s est dit qu on allait faire pareil, on vous fera signe quand on rentre… 🙂
A savoir qu a Antigua, chaque hotel, resto ou boutique a une grille fermee et que de nombreux gardes armes d enormes fusils a pompe jalonnent les rues. Et puis on a ete vraiment choques par la tenue des touristes ados, filles et femmes, 95% etant en micro short ou micro robe. Eh oh les filles, vous ne voyez pas que les femmes guatemalteques sont en pantalon ou en jupe traditionnelle qui descend jusqu aux pieds ??? Ce sont ces personnes qui participent a donner une image negative de la touriste occidentale…

Mercredi – Reveil a 6h30, petit dejeuner au mercado et go dans ces superbes bus colores pour Quetzaltenango, aussi appellee Xela, dans les montagnes a 2300m d altitude. 3 bus differents, 3h30 de route. A bord, films de boxe ultra violents et avec le son ultra fort. Puis musique ultra forte egalement. Puis vendeurs ambulants comme en Asie (nourriture, boissons et meme medicament pour traiter les champignons sur les ongles…). Puis un precheur evangeliste tel un acteur qui s egosille ultra fort en nous parlant pendant 45mn d un certain Rico, en nous appelant Amados amigos… Puis 2 accidents de la route avec des camions ultras defonces sur le bord de route… Un trajet cauchemardesque !
On arrive a Xela a 11h30, on se trouve un petit hotel tres vite et proche d un marche local rempli de fruits appetissants.
On visite le Parc central aux multiples monuments et cireurs de chaussures et on se met a fouiner dans les agences de voyage pour voir si ici les tarifs sont plus abordables. En vue, le volcan Tajamulco (4220m, le plus haut sommet d Amerique centrale) ou le Santa Maria (3772m, permettant d observer du dessus le tres actif volcan Santiaguito, qui a une eruption toute les 45mn a 1h)…