Du vendredi 20 au lundi 23 novembre – De Zhangye a Guiyang
Distance : 1785km  / Denivele : 15565m

Nous prenons la route a velo en ce vendredi matin, il fait 2 degres, dans l idee d aller se balader vers le site des grottes de Mati Si a 60km de la mais sans forcement les atteindre. Notre train est demain apres-midi et l attente en ville a ses limites… En traversant la ville, nous apercevons des gens lambdas et parfois habilles tres chic en train de balayer les trottoirs ou de ramasser a la pince les ordures dans les buissons. Des employes executent une choregraphie devant leur entreprise. Nous traversons quelques villages, la chaine enneigee des Kilian Shan au loin face a nous, le mais est toujours omnipresent. Le soleil est la, enfin ! Nous decidons d en profiter et posons un bivouac tot dans l apres-midi… malheureusement, le ciel s est rapidement couvert et le soleil a adore joue a cache cache… On veut de la chaleur nom de nom !!!!!!!

Samedi matin, la temperature est negative dans la tente mais le ciel est bleu dehors, nous laissant profiter d une belle descente de retour jusqu a Zhangye ou nous dejeunons dans un petit bouiboui. Ca colere dans le couple de gerants, du coup la femme ne fait plus rien et boude les bras croises 🙂 Quelques achats pour les 48h de voyage en train a venir (PQ, gateaux, soupe de pates, fruits…) et nous nous rendons a la gare tot pour enregistrer les velos. Bien nous en prend car il s agit d une petite gare et les employes n ont pas du tout l habitude de gerer de tels bagages… heureusement ils parlent un tout petit peu anglais et nous aident a aller acheter un gros sac pour emballer les sacoches, qu ils nous cousent egalement pour le securiser. Surprise, nous apprenons que nos montures ne nous rejoindrons que dans 7 jours !! Elles vont voyager seules en train de marchandises les petites, elles devaient avoir envie d etre un peu tranquilles ! Au moment de remplir les formulaires, l officier nous demande si nous n avons pas un nom chinois… euh… si si bien sur 🙂
Cette fois ci nous avons paye un peu plus cher mais avons pris l option couchette. Il y a 6 couchettes (2 fois 3 niveaux) par compartiment sans porte et une vingtaine de compartiments par wagon. Nous avons les couchettes du haut. Jeux de des, chauffage aux pieds sur les petites tables du cote pour les passagers qui ont les couchettes du milieu et du haut (ceux du bas restent sur leur couchette la journee). Paysage plat et aride, centrales chimiques… En tous cas l ambiance est radicalement differente, c est calme et les gens ne crachent pas par terre. Nous montons « chez nous » a 19h30, nous nous installons avec oreiller et couverture fournis. Super bien cales !!!

La nuit a ete calme, lumiere et hauts parleurs coupes a 22h. Le wagon se reveille doucement vers 7h, les chariots recommencent a circuler avec le petit dejeuner, des fruits et toujours bien d autres choses (chargeur de telephone, pattes de poulet, boissons…). Nous arrivons a Xi’an, ville etape, a 9h30 apres 18h de trajet. Dehors, les champs sont verts, fini le desert. La sortie est pluvieuse et en mode cohue avec les rabatteurs de taxi, de tours operators et les mamies vendant les plans de la ville. Nous nous instalons au KFC en face la gare pour que Panpan puisse boire un cafe (tres rare ici le cafe) et que l ambiance soit non fumeur ! Un papy parle seul en mode precheur guatemalteque, ce qui amuse les serveuses qui se cachent derriere les poteaux pour rigoler. Dejeuner dans un petit bouiboui pas loin, tour du quartier rapide car nous avons nos bagages, boulangers a la ouigour, shops de rue… et nombreux souvenirs lies a l armee des soldats et chevaux de terre, que nous ne verrons donc pas car nous n avions pas cette region de la Chine dans notre guide, decoupe avant de partir car trop lourd sinon. Un peu d attente dehors pour observer la vie qui se deroule, mais comme il fait froid, nous rentrons dans la gare pour patienter, sous un escalier, car la salle d attente est bondee. A l heure du train, la file d attente gigantesque passe en mode bousculade… Nous prenons place sur nos couchettes du bas. Nous echangeons un bon moment avec le couple du milieu grace a leur smartphone qui traduit. Chouette rencontre !

Ce lundi 23 marque la fin de ces 48h de voyage et notre arrivee dans le sud de la Chine. Dehors, changement radical de paysage, nous sommes dans les collines de jungle !! Champs dans la brume, rizieres et toujours de grands ouvrages en construction. A midi, tout le monde sort de nouveau son bol de soupe de pates instantanees et sa thermos de the. Nous sommes l attraction du wagon, un papy se deplace meme pour venir voir. 17h30, nous atteignons Guiyang via les bidonvilles en peripherie et les gigantesques tours en chantier. L hotel cense avoir internet indique dans le Lonely nous refuse, nous tentons le second ou la petite dame petillante nous accepte sans probleme. Pour le diner, retour dans la rue de la gare pleine de stands de rue et donc pleine de tests : epis de mais, nouveaux raviolis, patate douce, tofu farci, brochette de tofu, fruit du dragon… Apres les pattes de poulet, nous decouvrons la passion des abbats : groins de porcs et autres gourmandises jallonnent les stands… miam miam ca fait envie… Allez, plus que 4 jours a attendre les velos !