Lundi 20 et mardi 21 novembre – De Marrakech à Essaouira

Nous voilà donc repartis de la folie de Marrakech, avec 3h de route vers Essaouira, durant lesquelles Minibolidemouettes comme elle s’était réveillée tot ce lundi matin. C’est une nationales qui traverse pas mal de villages, paysage toujours sec… Ce n’est que quelques kilomètres avant la mer que la verdure arrive et les arganiers avec. Car nous sommes dans LA région de production de l’huile d’argan, alimentaire (torréfiée) et cosmétique (non torréfiée). Nous arrivons pile poil pour le déjeuner, pris en front de mer. Que c’est bon d’être ici !! La ville n’étant pas très grande, nous partons à la recherche de notre gite des 2 soirs à venir à pied… Les hôtels de bord de mer ne sont pas donnés mais ont un jardin privé pour gambader et de grandes chambres bien propres. Dans la medina que nous explorons, pas mal sont complets et ceux visités avec des chambres de libres donnaient sur les travaux en cours. Le marteau-piqueur de 9h à 18h…non merci ! Comme vous l’avez donc deviné, nous faisons demi tour et nous installons dans un des premiers hôtels repéré, à 2 pas de la medina, bien pratique et au calme ! Balade sur la plage en fin d’après-midi, la Miss n”est pas fan fan… L’eau est bien froide, on se promène en écoutant les mouettes 🙂 nous sortons dîner dans la medina (le resto de l’hôtel est bien trop cher avec des plats à 15€ en moyenne). Couscous royal pour Panpan, tajine végétarien pour Lulu et… Royal vomi pour Trotti sur la table du resto, ses vêtements et ceux de son cher papa… Arfffff  🙂

Après une session lessive à la main (à l’hôtel c’est payant non pas à la lessive globale mais à la pièce… Et à presque 4€ le pantalon, cela vaut mieux d”aller en acheter de nouveaux dans la medina 🙂 !), nous visitons de manière plus poussée ce mardi matin la medina d’Essaouira. A la différence de ce que nous avons vu de Marrakech, toutes les ruelles ne sont pas occupées par des shops, du coup cela permet de mieux voir l’architecture et tous les jolis détails. De belles portes, des couleurs chatoyantes, des gens souriants comme toujours… De superbes ateliers d’artisans et notamment de marqueteurs, qui effectuent un travail minutieux, tout à la main… Respect ! Un déjeuner de rue qui ne restera pas dans les mémoires, une bonne sieste à la chambre pour Minibolide, une session jeu de ballon et balade le long de la plage, une soirée où Mme la pile électrique court partout, grimpe partout et saute toujours pour descendre de son perchoir (on lui a capitonné ses différents lits !), nous abdiquons et allons nous coucher !!

Au programme des prochains jours, une remontée lente vers Tanger, où le bateau nous attend dans 1 semaine tout rond.

On vous embrasse fort et on vous glisse quelques photos 🙂