Du samedi 26 mars au jeudi 31 mars – De Koh Chang à Bangkok

Après quelques journées de rêve sur les plages de Koh Chang à profiter de cette eau poissonneuse, de l’eau turquoise ; de la vie en somme, nous prenons un mini bus VIP pour rentrer sur Bangkok avec Panpan et Lulu ! Nous sommes seulement 13 dans le Toyota Commuter avec le chauffeur.

La route est verdoyante, parsemée de temples au détour d’un croisement de route. Nous épluchons les guides touristiques pour choisir notre prochaine étape, après Ayutthaya et Koh Chang. Nous hésitons entre Chiang Mai et Chiang Rai au Nord de la Thaïlande, deux régions en bordure immédiate avec le Myanmar et donc aux couleurs multiples ; et puis plus proche de Bangkok, la région de Kanchannaburi : le Pont de la rivière Kwaï, des paysages sauvages marqués par la Grande Histoire. Ces pérégrinations intellectuelles se poursuivent à l’aéroport, lieu d’arrivée du mini bus VIP.

Nous laissons en effet Panpan et Lulu poursuivre leur route et prenons notre destinée en main. Après un échec cuisant à trois guichets d’information pour trouver la gare routière, nous nous dirigeons vers les points de vente de Thai Airways, puis Bangkok Airways, d’ou la vue est imprenable sur le hall d’embarquement. Les prix exorbitants ont raison de nous : 3600 Bath A/R par personne, soit 100€.

Notre choix se porte donc logiquement sur l’exploration de Bangkok, quitte à partir en excursion à la journée au cours des jours restants… Et comme lors de notre dernière étape à BKK, nous choisissons de loger dans le quartier central de Hua Lampong, à l’auberge Siam Classic pour deux nuits, le temps de retrouver nos compagnons de voyage et dormir à la GuestHouse toute proche.

Notre journée du dimanche débute par un petit déjeuner inexistant à l’auberge de jeunesse puisque aucun responsable n’est réveillé à 7h00. Nous partons donc au Marché du dimanche, à Chattuchak, le ventre vide que nous alimentons avec un Mango sticky rice, et une boisson coco pour Monsieur et citron pour Mademoiselle. Nous enchaînons avec un rapide repas au marché aux fleurs de la ville. Le musée SIAM nous ouvre ses portes et son exposition sur les premiers habitants de cette région du monde nous permet de mieux appréhender ce peuple aux multiples visages. Notre journée se termine avec la rencontre avec un jeune Nicois parti méditer dans un temple bouddhiste à Chiang Mai dix jours.

Lundi, nous avons enfin droit à notre petit déjeuner… Royal : deux tranches de pain de mie, confiture et beurre pas frais accompagnés d’un café/thé et d’un oeuf cuit au micro onde. Heureusement la journée s’illumine quand nous visitons le magnifique Palais Royal : The Grand Palace. Le roi Rama IX et sa famille y loge encore. ça brille de partout ! Nous ne savons pas ou tourner notre regard car notre guide nous en montre toujours plus, à commencer par les trois temples au sein du Palais ; construits dans trois architectures bouddhistes différentes : Cambodgienne, Srilankaise et Thaïlandaise. Les visiteurs sont nombreux et étonnamment, pour un lieu de prière, le silence se fait plus que rare… Nous en sortons à l’heure du déjeuner, et après une rapide collation à l’embarcadère tout proche de Tha Thien, nous prenons une frêle embarcation pour traverser le Chao Phraya et nous rendre au magnificient Wat Arun, actuellement en rénovation. Nous profitons d’un parc calme pour boire un Café frappé et Thé Thaï frappé sous un arbre verdoyant. La beauté majestueuse du Wat finit de nous en mettre plein les yeux et nous rentrons en Tuk tuk les yeux encore plein d’étoiles.

Mardi, nous continuons la tournée des Wat historiques pour visiter le premier Wat concommittent à l’arrivée du pouvoir royal à Bangkok au 18ème siècle. Il s’agit du Wat Pho, moins touristique et comportant quelques 690 Buddhas. De cette manière, nous avons pu passer plus de deux heures au calme, à deux pas du Palais royal, nous permettant de mieux comprendre l’organisation de ces temples aux nombreuses dépendances. Nous ne vous dirons pas si le Buddha couché tout d’or vétu de 42m de long nous a fait un clin d’oeil… Tout est affaire de kharma :).

La tournée des Wat s’achève avec Panpan et Lulu mercredi matin avec le Wat Traimit, dans le quartier de ChinaTown, qui contient depuis 2009 la plus grande statue d’or au monde : 3 mètres pour 5,5 Tonnes à la valeur inestimable donc… redécouverte lors d’un transport ou la couche protectrice de plâtre s’est rompue. La journée s’achève avec un rapide voyage papillaire en Inde pour notre plus grand plaisir !

Avant de finir ce billet, nous souhaitons remercier nos deux guides accompagnateurs de voyage pour les 15 jours passés ensemble. Nous en avons pris plein les yeux, avons des souvenirs plein les cerveaux, avons eu des échanges riches et avons vécus des moments emplis d’émotion ;).

Signé : Les Loulous.