Du vendredi 3 au dimanche 6 mars – De Siem Reap a Khao Yai, parc national
Distance : 5801km / Denivele : 44032m

Nous quittons Siem Reap ce vendredi matin, apres plusieurs hesitations sur l itineraire a suivre, vers la frontiere thailandaise directement. La route est toujours plate et le paysage brule. Un resto nous refile de l eau avec des fourmis… on se disait bien qu elle avait un gout bizarre !! Nous dormons le soir meme en guesthouse pour se reposer apres cette grosse etape de 110km et etre tous frais pour le passage de la frontiere le lendemain.

Les derniers 50km cambodgiens sont laborieux face au vent frontal. Nous arrivons a la frontiere, le plus important poste-frontiere de l ouest, ce qui est parfait pour nous. Corruption = zero !!! Un tampon de sortie, un d entree nous autorisant a rester 30 jours, et zou, nous voici a pedaler dans notre 6eme pays, la Thailande.
La route est toujours ausi plate mais nous sentons d un coup l abondance dans ce pays par rapport a son voisin : fleurs a profusion, embonpoint chez la population, verdure, vehicules modernes… Cote changement, nous remarquons aussi la presence de la monarchie : l effigie du roi et de la reine est partout, impressionnant !
Apres un arret dejeuner ou le cafe glace est monumental (1 euro), notre premier bivouac nous amene dans l enceinte d un temple, ou les 3 moines presents nous ignorent totalement (l equanimite ?). Si seulement les 6 chiens, 5 coqs et 10 canards avaient pu faire de meme… !

La nuit a ete chaude, tres chaude et moite, nous avons “goutte” jusque tard. La tente n est plus tout a fait adaptee au climat du coin 🙂 La journee de pedalage, toujours sans grand interet cote paysage, nous arrete a une aire de repos pour cyclistes ou nous faisons la connaissance d un homme bien sympa, dont le groupe de musique est “Sixth sense”. Peut etre est-il mega connu ?? Il nous donne son telephone pour que nous le retrouvions a Bangkok et nous donne notre premiere lecon de Thai. Un petit hotel pas cher et super classe pour le soir, nous sentons approcher la fin.

Plutot que d aller a Bangkok direct, trop simple, nous avons choisi d aller visiter le Khao Yai National Parc, classe Unesco, et juste sur notre route. Enfin, presque, il faut prendre a droite et traverser la montagne… mais ca doit etre joli non ? Arf, j avais dit fini la montagne… Quelques courses au supermarche a l occidentale (les bouiboui de bord de route, c est fini ! Il n y a plus que des supermarches, dommage), histoire de s alourdir un peu pour etre autonomes dans le parc, et nous voila partis a l assaut du massif. Pour l instant ca reste plat, ouf ! Impossible de trouver a camper a l entree de Khao Yai (l entree est payante et le camping dans le parc est a 37km… autant dire impossible, meme pas en reve, aujourd hui !). Nous nous refugions dans l enceinte d un temple sublime, probablement l un des plus beaux de notre voyage. Il semble tout neuf, les personnages et sculptures sont splendides, les couleurs chatoyantes. Les 2 moines menent leur vie sans s occuper de nous. Merci pour l hospitalite !