Du mardi 06 au jeudi 08 – De Lyon à Bangkok

Nous avons décollé à 19h45 pour Vienne, avec une escale de 2h, avant de repartir sur Bangkok à 23h20. On imaginait bien que les conditions pour dormir ne seraient pas faciles mais pas à ce point. Mistinguette n’a du s’endormir (et encore, pas pour longtemps), que vers 1h-2h du matin. Pas facile avec des accoudoirs entre nous inamovibles et les lumières jusque tard (repas servi à 00h…). Mais mis à part nous qui étions déjà bien cuits des derniers jours et aurions volontiers dormi rapidement, elle a été franchement super et n’a pas hurlé. Non, madame était juste surexcitée et voulait bouger tout le temps 🙂 Il n’y a pas à dire, voyager avec des petits bouts, c’est un sacré challenge.

Nous arrivons à 15h20 heure locale (9h20 chez vous), après un petit déjeuner-brunch. La moiteur est directement prenante, les doudounes sont rangées au fond des sacs rapidement ! Un taxi pour aller jusqu’à l’hôtel proche du parc Lumipini, quartier où nous avions déjà séjourné à la fin de notre voyage à vélo. Grand parc accessible à pieds pour reprendre des forces, pas trop loin de la gare des bus pour la suite du périple…
L’hôtel est une auberge de jeunesse, simple mais efficace côté chambre. En revanche, une horreur pour le sommeil, notre chambre donnant sur la rue circulante et klaxonnante toute la nuit… Et puis Mademoiselle l’aventurière, avec le décalage horaire et malgré sa fatigue, a pris les nuits pour des siestes. Du coup, elle dormait de 21h à 00h et ensuite…bamboula jusqu’à 3h du matin… Arrrffff.

Après un premier pad thai bien mérité le soir de notre arrivée, nous passons le lendemain à un resto japonais, puis indien. Vive les saveurs du monde ! L’après-midi au parc est bien sympa, jeux pour enfants, varans… Nous trouvons un hôtel bien plus calme pour les 4 nuits de notre fin de séjour. Ouf !

Allez, ce soir on y croit, la nuit sera meilleure avant de prendre le bus demain pour l’ile de Koh Chang tant rêvée !!